Accès à l’électricité moderne, électrification rurale

  • GUINEE

    Evaluation finale du projet PEHGUI - Petite Electricité hybride en Guinée

    2020 / Fondem

    Démarré en 2015, le projet PEHGUI a deux objectifs : (A) La population d’une localité dans la région de Moyenne Guinée est desservie, de manière pérenne, en électricité majoritairement d’origine renouvelable (B) Un programme d’électrification rurale par petite hydraulique et solaire en Moyenne Guinée est élaboré et approprié par les parties prenantes locales. La mission de MARGE est d’évaluer, quelques mois avant la fin du projet, la réalisation des objectifs, les résultats obtenus, les difficultés rencontrées et de faire un bilan technique, financier et organisationnel du projet, assorti de recommandations qui doivent servir à une éventuelle réplication du projet.

  • MADAGASCAR

    Etude de capitalisation de différents projets d’électrification rurale par mini-réseaux

    2019 - 2020 / Fondem

    L’objectif de l’étude est d’analyser différents schémas d’électrification rurale par mini-réseau déployés à Madagascar depuis plusieurs années. L’analyse porte principalement sur l’ensemble des mécanismes mis en œuvre pour la conception, le financement, l’installation et l’exploitation des ouvrages de production et de distribution d’électricité. 

  • REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

    Appui technique au programme d’énergie solaire du parc national de la Garamba

    2019-2021 / African Parks Network - UE


    La mission consiste en un appui technique à la mise en œuvre du programme d’énergie solaire dans les zones périphériques du parc national de la Garamba au Nord-Est de la RDC dans le cadre du projet « Conservation des ressources naturelles et développement durable du Complexe d’Aires Protégées de la Garamba » financé par l’Union Européenne et mise en œuvre par la société African Parks, gestionnaire du parc.
    Ce programme d’amélioration d’accès à l’énergie vise le développement du marché de l’énergie solaire dans le domaine de chasse et les zones riveraines du complexe pour le bénéfice des communautés locales. 1) Installation d’au moins deux Mini-réseaux photovoltaïques dans les centres urbains de Dungu et Faradje (20 à 40 kW) ; 2) Déploiement de systèmes solaires individuels pour au moins 10 000 ménages en particulier grâce au modèle de payement échelonné PAYGO ; 3) Distribution d’au moins 1 500 lanternes solaires subventionnées pour les ménages les plus pauvres.

  • MOZAMBIQUE, ZAMBIE

    Etude de faisabilité pour un projet de coopération financière : Fonds Beyond the Grid Africa (BGFA)

    2019 / KfW

    L’objectif général de cette mission est de fournir une base de décision concernant la participation de la coopération financière allemande au BGFA en Zambie et / ou au Mozambique. À cette fin, MARGE :
    • met à jour l’analyse du marché en Zambie et au Mozambique par le biais d’entretiens avec des parties prenantes, d’ateliers et de recherches documentaires, le tout en collaboration avec REEEP ;
    • participe à l’atelier de planification de scénarios BGFA et analyse la proposition résultante de BGFA ;
    • effectue un contrôle préalable de NEFCO et de REEEP en tant qu’institutions impliquées dans la mise en œuvre de la BGFA.

  • NIGER

    Appui aux promoteurs de mini réseaux verts au Niger (Composante 2 : appui à la préparation de projets, renforcement des capacités des promoteurs privés, identification des modèles d’affaire et des études de faisabilité).

    2018-2019 / Ministère de l'Energie du Niger (BAD)

    L’objectif de cette mission est de soutenir la préparation du projet, le renforcement des capacités des promoteurs privés de Mini-réseaux verts (GMG), l’identification des modèles économiques/d’affaires et des études de faisabilité. Les résultats attendus de cette mission sont :
    (i) L’élaboration du cadre du Concours de Modèles Economiques (CME) avec implication des institutions partenaires (ii) la mise en place d’un appel d’offre pour identifier les opportunités de mini-réseaux verts et les opérateurs/promoteurs (iii) Le renforcement des capacités d’au moins 30 promoteurs privés de projets de mini-réseaux verts sélectionnés (iv) L’identification de cinq projets de mini-réseaux verts (GMG) gagnants du CME et la réalisation des études de faisabilité sur les sites retenus (v) La mise en relation avec les banques et les institutions financières internationales pour élaborer des prêts sur mesure et des produits de garantie pour les promoteurs.